Propositions pour une meilleure cohabitation

Comment vivre ensemble? Propositions pour une meilleure cohabitation

Il serait pourtant assez aisé de dissiper les malentendus et d’aplanir les divergences à propos du hors-stade.
Cette discipline ne demande, comme je l’ai écrit précédemment, que sa juste place. Elle voudrait seulement bénéficier de la compréhension, de la tolérance, et surtout d’un jugement dépourvu de toute jalousie ou méfiance de la part de ses détracteurs.

Certains athlètes ou dirigeants, anciennement sprinters, lanceurs ou sauteurs s’étonnent de nous voir galoper encore et toujours comme des lapins, parfois tous les jours jusqu’à 77 ans : « Comment font-ils pour durer autant ? »! Mais c’est simplement notre spécificité et rien ne les empêche de marcher, de trottiner ou de courir avec nous. On les acceptera bien volontiers parce que, vraiment, nous faisons partie de la même famille. Comment certains peuvent-ils envisager de se couper, de se séparer d’autres membres de leur propre corps ?

De ce fait, s’il y a plus de 35 000 participants au marathon de Paris chaque année, c’est autant de rayonnement pour notre sport: premier sport olympique, sport universel par excellence. Le hors-stade, enfin, est souple et peut s’adapter aux nouvelles orientations et évolutions de son temps: course découverte, course loisir, course nature, trail, athlé santé… Chacun peut y trouver son compte.

Oeuvrons donc ardemment ensemble tout d’abord pour plus de performances et de médailles au niveau international de manière à porter haut le flambeau tricolore et le rayonnement de l’athlétisme français. Travaillons aussi d’arrache-pied pour que chacun (re)trouve sa place et s’épanouisse dans nos diverses structures.

Le beau et juste slogan de la FFA n’est-il pas « On est tous athlètes »? Je propose qu’on rajoute, parce que c’est vrai: « On est tous athlètes hors-stade », du premier au dernier des Français. Je pense humblement que le coureur passionné du hors-stade du palais de l’Élysée ne serait pas contre cette idée.

Si nous adhérons vraiment, et pas seulement avec de belles paroles, à cette notion de l’athlétisme multiforme pour tous, prouvons-le dans les actes par des mesures, réformes et aides concrètes afin que ce ne soit pas qu’un beau slogan mais la réalité pour le bien de tous les membres de notre grande famille.


Vive l’athlétisme pour tous!


NHT

ce site a été créé sur www.quomodo.com