Hommage à Pierrot

Hommage à Pierrot

« Président,

Il y a longtemps que je n’ai pas acheté de chaussures d’athlétisme pour les jeunes. Il va peut-être m’en falloir quelques paires cette saison.

Je n’ai plus de pointes de piste.

Il me faut aussi des épingles de nourrice. »


Ce furent les derniers mots écrits sur une feuille que Pierre, notre Pierrot, m’a remise samedi dernier.

Ainsi, jusqu’au bout, il a pensé à ses athlètes, à son groupe et à son club.

Tout a été dit sur sa vie, sa carrière, son investissement en faveur des autres.

Je voudrais juste vous rappeler ici, en ce jour, quelques détails et anecdotes peu visibles, certes, pour certains, mais oh combien émouvants et révélateurs de sa bonté et de son dévouement sans borne pour les athlètes de notre association.

Oh ! Pierrot, comment ferons-nous pour oublier les sandwiches enveloppés dans du papier aluminium que tu préparais et que tu nous distribuais si gentiment à la fin des cross ?

Comment ferons-nous désormais sans toi sous la tente de l’ASVEL pour préparer nos pointes de cross et pour nous remettre notre maillot aux couleurs de Villeurbanne ?

Comment ferons-nous dès demain matin, samedi, 9 heures, à Parilly, sans ton break blanc surchargé de tes jeunes athlètes, que tu garais toujours à un emplacement précis et particulier ?

Mille autres questions, mille autres détails nous assaillent, nous laissent perplexes, inquiets et même orphelins. Mais nous savons aussi que, là où tu es, tu voudrais que nous ne restions pas là, les bras croisés, à te pleurer. Tu souhaiterais certainement que nous continuions ton œuvre.

Alors, nous allons essayer de ne pas te décevoir. Nous allons nous efforcer de suivre ton exemple caractérisé surtout par deux mots : PASSION et BONTE.

Oui, Pierrot, tu as toujours tout fait par passion et par bonté. Que de séances, que de courses sous la pluie, sur la neige ! Que de déplacements longs et éreintants dans des conditions météorologiques épouvantables ! Que d’épreuves physiques et mentales liées aux conflits relationnels tu as dû surmonter et résoudre !

Oui, Pierrot, il fallait être très passionné et très bon pour réaliser ce que tu as réussi à faire.

Alors, Pierrot, à l’heure de nous quitter, donne-nous s’il te plait encore un peu de ta PASSION, laisse-nous encore un peu de ta BONTE pour que nous puissions poursuivre sur la voie que tu nous as tracée.

Pierrot, tu vivras toujours dans nos cœurs.

Hoang Trieu Ngo, Président de l'ASVEL Athlétisme, 21 septembre 2012

Exprimez ici ce que représentait Pierrot pour vous
Un commentaire sur ce sujet
ce site a été créé sur www.quomodo.com